Terrain d’essais pour véhicules automatisés

Transpolis est cité comme terrain d’essais avec une spécialité dans les véhicules connectés, dans A Method to Assess and Compare Proving Grounds in the Context of Automated Driving Systems, écrit par N. Katzorke, M. Moosmann, R. Imdahl and H. Lasi. 2020.

Résumé – Les terrains d’essais automobile sont actuellement confrontés à une complexité croissante des exigences de essais, notamment dans le domaine de la conduite automatisée. Ainsi, la variété des infrastructures pour réaliser les essais nécessaires augmente. C’est un défi pour les circuits d’essais dans le but de toujours satisfaire la demande. Les exigences sont adoptées rapidement pour les centres d’essais indépendants, tant en termes d’installation que de l’amélioration des infrastructures d’essais. Naturellement, les centres d’essais s’efforcent d’offrir un large éventail de pistes pour que leurs clients puissent effectuer la plupart des essais au même endroit. La fidélisation des clients est un facteur clé de succès pour les centres d’essai, et c’est pourquoi une grande variété de pistes et d’infrastructures sont un levier de fidélisation client. Cet article propose une méthode pour mesure le quotient de satisfaction dans la demande d’essais de véhicules automatisés, s’accompagne un benchmark des terrains d’essais. De plus, cette méthode peut être aussi utilisée pour identifier les écarts entre les infrastructures actuelles et celles demandées. Ensuite, des plans d’action peuvent être suscités afin de combler les écarts par rapport à la demande. 

Pour lire l’article académique (en anglais) : le télécharger

Share:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin